Pour un battement d’ailes

bann2Hier, un sms d’ami chilien m’a mis sur la  piste d’un effroyable complot. Amis complotistes, accrochez-vous à vos genoux ronaldien !

Un peu plutôt dans la soirée :
Manu V :
– Il faudrait qu’on gagne M le Président.
François H :
– Je sais, en ce moment, les temps comme les oeufs sont durs.
Manu V :
– Précisément.
François H :
– Et donc, vous avez une idée ?
Manu V :
– Un ami espion connait un copain qui tient un garage de drones…
François H :
– Un garage de drones. Comme c’est original. Et il est drone ce copain ? ha ha ha, quelle blagounette de folie. J’aurai dû être Raffarin.
Manu V :
– Il n’est pas drone du tout, et il a un plan pour gagner cette finale.
François H :
– Dites m’en plus mon futur démissioné ?
Manu V :
– Il a construit des robots microscopiques pour gêner les soldats ennemis. À l’origine, se devait être des mini-ogives avec des tronches de decepticons.
François H :
– La déception !
Manu V :
– Vous devriez cesser, je rie trop…
François H :
– C’est vrai. Et donc ?
Manu V :
– Avec un peu de déco, on devrait pouvoir s’en sortir.
François H :
– ?
Manu V :
– Faites moi confiance, je m’en charge !
François H :
– Comme la loi travail ?
Manu V :
– On avait pas dit qu’on arrêtait les vannes ?
François H :
– J’ai rien dit. Vous avez carte blanche mon p’tit Manu.

Une heure avant le match :
Manu V :
– Marceloch ?
Marcelo Rebelo de Sousa :
– Ouich ?
Manu V :
– Il est tombéch dans le pièche !
Marcelo :
– Ha ha, le conch !
Manu V :
– Le ChPortougalch vaincra !
Marcelo :
– Oh ChPortougalch !

30 minutes avant le match :
Manu V :
– C’est bon M le Président, les drones seront déguisés en papillon !
François H :
– Comme Macron lors de notre dernière soirée ?
Manu V :
– Oui. Mais on avait as dit : « pas de nom ».
François H :
– Si, si, mais tout est bon pour le couler ce salopiot ! Des papillons donc. C’est charmant.

20 minutes avant le match :
Manu V :
– Lâchez les drones !
Le copain dronagiste :
– Hey Manu, t’es sûr de ta commande là ? Parce qu’autant de machins, ça va se voir.
Manu V :
– Si je suis sûr ? Oh, t’as vu ma tête à l’Assemblée ? Y a pas plus poker face sûre que moi.
Le copain :
– C’est vrai que tu fais flipper…
Manu :
– Alors fonce !
Le copain :
– Ok, tant pis…
Et là, le dronagiste ouvrit les caisses contenant les 200 kilos de drones, déguisés en papillon.

Pendant la première mi-temps :
François H :
– Y a quand même beaucoup de papillons…
Manu V :
– Vous trouvez ? Moi pas…
Marcelo :
– Moi aussich je trouvech pas.
François H :
– Ah bon.

Sur le terrain :
Griezmann :
– C’est quoi tous ces papillons ?
Evra :
– Les papis quoi ?
Deschamps :
– Techniquement comme tactiquement, ils commencent à nous casser les roustons ces papillons…

Chez les journalistes :
– Oh cette tête de Griezmann… On dirait qu’un papillon a dévié la trajectoire du ballon !

En loge présidentielle :
François H :
– Je ne comprends pas, votre plan devait nous permettre de gagner…
Manu V :
– Soyez patient !

Chez les journalistes :
– Rooo la la, le tir de Gignac sur le poteau !
– J’ai cru voir des papillons repousser le ballon !

En loge présidentielle :
François H :
– Dites donc mon p’tit Manu, vous roulez pour qui exactement ?

Chez les journalistes :
– Et ce tir d’Eder !
– Lloris a des papillons dans les yeux !
– Y en a même qui le plaquent au sol !
– Mais qu’est-ce que c’est que ces papillons ?

En loge présidentielle :
François H :
– Nan mais là, y a un truc quand même ; vous êtes sûr de vos drones là ?
Manu V :
– Très sûr. Ayeeeeeez confiaaaaaance.
(sourire entendu vers Marcelo)

2017, suite aux attentats, aux inondations, à la loi travail, aux centrales nucléaires plus sous garantie et à la coupe d’Europe perdue, François H céda sa place au nouvel homme dur de la gauche de la droite, Manu V.
A peine élu, Manu V promulgua la fusion avec le Portugal, créant une nouvelle nation : Porfrancia. Dans le même temps, il vira les bretons qui rejoignirent le royaume indépendant d’Angleterre, pour créer l’Angletonne.
2035, tout cela à la nouvelle guerre mondiale contre la Indussie, nation-fusion de l’Inde et de la Russie, et contre le Chapon, la Chine-Japonaise.
2040, la Terre explosa.
Tout ça à cause du battement d’ailes de 200 kilos de papillons.

Donc, ne croyez surtout pas cet article : http://ecologie.blog.lemonde.fr/2016/07/11/papillons-de-corner-pourquoi-le-stade-de-france-etait-il-envahi-lors-de-la-finale-de-leuro/
Il s’agit d’un mensonge destiné à masquer les plans de Manu V !

Amis comploteurs, bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *