Le problème à trois corps – Cixin Liu

– T’as lu quelque chose de bien ces derniers temps ?
– J’ai lu Liu.
– Lulu ?
– Liu.
– Lui ?
– Mais non pas lui, Liu. T’es lourd bordayl !
– Nan mais c’est parce que je me remets à filer des avis sur des avis de bouquins et donc… je suis rouillé quoi. Donc Liu. C’était bien.
– Ouep.
– Chez qui ?
– Actes sud.
– Ah ouais. Bon, ba je vais voir ça.

Alors, avant de me jeter dans la lecture à yeux perdus, j’ai lu cet article :
http://www.quoideneufsurmapile.com/2016/10/le-probleme-trois-corps-liu-cixin-sf-et.html

Et ça m’a fait envie. Enfin le livre, pas Gromovar (quoi que).
Je me suis dit : « Oaaaaa, ça fait trop envie ! » De la SF chinoise, de la culture, de la fusion blanche / SF comme Hard / Rap ; ça doit envoyer du bois. Comme les Rage against the Hill !

J’ai commencé à lire et effectivement, le début m’a scotcher (comme l’écrivait la bourgeoise sur son mur avec son sang). Puis, y a eu un coup de mou. Genre, mou de mou. Style fond comme dans la trempette, péripéties moins marrantes (parfois navrantes, Liu arrive à nous mettre l’inspecteur Harry de Chine dans la SF – c’est là où je me suis dit que le mélange allait trop loin :)). Et entre temps un autre coupain du net a publié cet avis :
https://alias.erdorin.org/the-three-body-problem-de-liu-cixin/

Et je l’ai terminé….
Alors ok, c’est historique, c’est rigolo de voir l’ambiance de la révolution culturelle, dans une mise en scène particulièrement vivante d’ailleurs, mais après, après… quelle souffrance !
Les extraterrestres vivent sur un monde de merde et ils veulent s’en sauver, ça se comprend.  Y a trois soleil, c’est cool l’hivers mais pas l’été. Là encore, ça se comprend. Mais grâce à ce monde, ils ont quand même le super pouvoir de se lyophiliser, ce qui n’est pas rien. Imaginons deux secondes ces mecs face à Hulk :
– RAAAAAAAAAAA !
– Colonel, le géant vert il va nous foutre une ratatouille ! (quand j’ai lu le roman, je me suis dit : trois soleils, i doit faire beau, les mecs doivent se dorer la pilule, et donc j’imaginais les trisolariens avec un accent marseillais… Alors que y a « arien » dans trisolarien… Peut-être aurais-je dû les lire avec un accent allemand…)
– RAAAAAAAAAA !
– Effectivement Bouzigue, vite, retirons l’eau de notre corps, comme ça on aura pas mal !
Bon là ils font pipi et hop, sec comme du papier à taper.
Hulk les frappe, ça leur fait rien, il s’épuise, redevient Bruce, ou David, j’ai toujours un doute, les trisolariens boivent leur pipi, redeviennent normaux, et ils atomisent Hulk. Stratégiquement, c’est pas con.
Un pouvoir chouette donc, mais qu’il faut maitriser avec responsabilité (comme disait Oncle Ben, qui ne faisait pas de riz ! Tain vous suivez ou bien ?).
De là, on se fait coucou entre la terre et leur monde, genre on se wizz à l’ancienne, puis des smileys : 😀 :/ :D:D et là y a eu une courge mais j’ai pas pigé…
Puis ils nous envoient un proton de 9 dimensions en 2 pour tromper leur monde, ils préparent l’invasion de notre belle planète… sans prendre en compte Trump, Poutine, Erdogan, Cyril Hanouna, etc.
Les mecs, sont un peu trop sûr de leur victoire.
Et ils devraient pas : la Terre, c’est comme une énorme équipe de France. Y a que face à de bons adversaires qu’on se surpasse (et ceci depuis ce vieux traumatisme qu’est la ligne maginot… Mais on y reviendra pas).

Voilà. J’ai pas aimé. Je lirai pas les autres volumes.

Mais vous pouvez tenter. Si vous êtes joueur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *