Le magasin des suicides – Jean Teulé

J’ai eu une idée géniale et comme à chaque fois que j’ai une idée géniale, quelqu’un l’a eu avant. Déception, hurlement de douleur, sensation désagréable de ne pas être un génie, mais juste un gratte papier comme tant d’autres, puis je me ravise, et je décide, bon joueur, de jeter un oeil à ce qui a été fait, et que je voulais faire. Me voici donc à lire le magasin des suicides.

Première surprise : c’est drôle, voire burlesque. C’est donc un poil plus loin que ce que j’aimerai faire.

Deuxième surprise : le contexte familiale, avec les caractères caricaturaux des protagonistes (un aîné suicidaire, une ado qui n’en peut plus et un enfant ultra optimiste), donnent un ton singulier qui frôle la blague. Là encore, ce n’est pas dans le ton de ce que je souhaite écrire.

Troisième surprise : l’évolution de l’histoire. Raconter une telle histoire force à développer un changement, un retour vers la normalité, qui finalement effondre un peu le thème, ce qui me va puisque je compte surtout ne pas effectuer de retour à la normalité.

En un mot : pour le projet que j’ai en tête, je suis heureux d’avoir lu ce roman. Il m’a permis de me confronter à ce qui a été déjà fait et à conforter l’approche que j’avais en tête.

Pour quelqu’un qui ne l’a pas lu, ce livre est un agréable moment, surtout dans ces premières pages. Je vous le recommande, mais uniquement en période de fêtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.