World War Z – Max Brooks

Ce livre est sous-titré : une histoire orale de la guerre des zombies, sous-titre vraiment bien trouvé car c’est de ça dont il s’agit.

Ce livre est d’une terrible intelligence. A voir tous les aspects qu’il soulève, on se dit que l’auteur, non content d’être un fan de zombie (jugez à sa bibliographie), a réfléchi des centaines, voire des milliers d’heure à comment se passerait un vraie guerre totale, mondiale, contre ces monstres.

Cette fois, pas de slasher, pas de héros, pas de supermarché. Le lecteur découvre les interviews d’un journaliste, interviews réalisées après la guerre. Car il s’agit avant tout de revenir sur ce qu’a été la guerre, d’où le « War » dans le titre. Tous les personnages qui prennent la parole sont donc des personnes qui ont eu à faire aux zombies (d’où le « Z »), qui ont participé à la guerre, et qui en garde plus ou moins de séquelle. Ils sont militaires, mère de famille, médecin, sur tous les continents, dans différents pays, dans différentes villes (le « World » du titre).

L’exercice de style est brillant, même s’il laisse une impression que « tout le monde parle pareil » : l’auteur ne change pas de style suivant l’interlocuteur, ce qui est un peu dommage. Les témoignages par contre sont prenants, poignants, angoissants. Quelques scènes n’ont jamais été mis en scène, d’autres sont plus classiques, mais bon, lorsqu’on parle de zombie, comment éviter les gémissements de milliers de Z qui se ramènent au ralenti et que rien n’arrête ?

Soyons clair : IL FAUT LE LIRE ! Ne serait-ce que pour les Quisling, ou pour les greffes d’organes, ou même la guerre sous marine contre les Z ; tous ces détails qui en font un livre incroyable.

A ma connaissance, jamais monstre ne fut si bien traité dans la littérature fantastique. Plus qu’un livre, ou qu’un hommage, c’est une déclaration d’amour.

(Ce site ne promeut pas la zombiphilie !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.