Départs anticipés – Christopher Buckley

Sur la couverture, le truc entre les deux bonhommes qui se pognent, est écrit : le livre le plus drôle de l’année (ou l’auteur le plus drôle, je sais ne plus trop et vu la taille de la police sur cette image, je ne peux être sûr de rien). Alors s’il y a bien un truc que j’ai toujours cherché, sans jamais le trouver ,c’est un livre drôle : un truc qui fait sourire, ok, mais un truc qui fait pouffer dans le train, au point que les voisins comprimés nous jettent des regards inquiets, ça non. alors je me suis précipité dessus, espérant bien passer pour un cinglé durant mes trajets quotidien.

Concept :

Une américaine un peu anarcho s’attaque à la politique économique du Président des Etats  Unies. Sur fond de lutte contre le déficit budgétaire, et d’opposition générationnelle, elle proposera aux boomers de se suicider légalement pour sauver le système de retraite (ce suicide donnant droit à des allègements fiscaux, tout de même).

Qu’est-ce qu’un jeune auteur peut trouver là dedans ?

L’humour. C’est vrai que le gars est drôle. Et être drôle par écrit, c’est quand même difficile : les comiques utilisent leur charisme, leur jeu de scène, leur voix, bref, tout ce que ne peut pas faire un livre. Du coup, tout ce joue sur l’idée, la manière de l’amener et la construction de la phrase pour qu’au moment du point, on arrache un sourire au lecteur.

Techniquement, c’est un défi. Alors il faut le lire pour comprendre l’art et la manière.

Et coté lecteur ?

On se poile. Mais on finit par s’ennuyer. Le plan de cet ouvrage est très bon sur les deux premiers tiers. Puis durant le dernier il se passe comme un effondrement narratif un peu étrange. Du coup, on rigole, mais on ne sait plus où l’auteur veut en venir.

Conclusion :

Lisez-le ! Surtout si vous êtes un auteur. Mais lisez le avec un œil professionnel.

Pour les lecteurs : une étude récente montre que les trentenaires rigolent de moins en moins, ce qui est nocif pour leur santé. Donc pour prendre soin de vous, lisez-le, rigolez et vous vieillirez mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.