Invisible – Paul Auster

La première fois que j’ai entendu parler de Paul Auster, j’étais jeune, j’avais encore des cheveux, et j’étais un étudiant d’AES qui s’ennuyait ferme sur les bancs de l’université. J’avais un cours de littérature française – en AES, allez savoir pourquoi – et la professeur commença ainsi : « Nous allons étudier le nouveau nouveau roman ». J’ignorai qu’il existait un « nouveau roman », et encore moins un « nouveau nouveau roman » – nouveau nouveau me semblant particulièrement moche dans la bouche d’un professeur de littérature, soit dit en passant.

J’ai donc découvert la trilogie. Intéressante. Moins que Star wars – qui à l’époque était encore une trilogie, mais tout de même. Puis Paul et moi nous sommes quittés.

Avec « Invisible » je voulais le retrouver. J’ai mis mon plus beau costume, me suis coiffé, ai posé sur mes lèvres mon plus beau gloss et me voilà, livre en main.

De quoi ça parle ?

C’est écrit sur le quatrième de couverture ou sur le site de la Fnac. Cherchez un peu.

Faut-il l’acheter ?

Paul Auster est un auteur que tout prétendant écrivain devrait lire au moins une fois. Que l’on aime ou que l’on déteste, on trouve toujours une petite innovation, une invention, qui fait qu’on en sort changé. Il est intéressant de se confronter à un auteur qui joue avec les règles de la narration. Ca nous interpèle. Ca nous interroge. Ici, quelques moments peuvent vous changer à jamais (je pense notamment à la narration en « tu »).

Pour le lecteur, c’est plus mitigé. Il faut aimer la surprise, et l’ennui parfois aussi. Surtout pour ce livre qui m’a justement ennuyé. L’histoire est loin d’être passionnante. Il y a pourtant une très belle rotule narrative, un rebondissement bien ficelé, mais finalement prévisible. Du coup, la vie des personnages nous touche peu, leurs intrigues nous paraissent fade (encore une histoire de cul !) et la trame ne nous laisse que peu de souvenir.

Conclusion : lisez le professionnellement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.