[Game Book] Dreamquest – une initiation au LDVELH, à jouer en famille

Dreamquest est un projet participatif pour lequel… j’ai participé. Il faut dire, la promesse m’a plu : jouez en famille un livre dont vous êtes le héros. Les LDVLH (il y a toutes les lettres ?) se jouent dans la majeure partie des cas, tout seul. Et cet été, tandis que je replongeais dans cette madeleine de Proust, ma grande m’a demandé ce que je pouvais bien faire avec ce livre, à rigoler comme un âne, jeter des dés, râler, et tricher (parfois).
Je lui ai parlé du concept. Curieuse, elle semblait vouloir découvrir le truc, mais la complexité du … Lire la suite

Nous rêvions juste de liberté – Henri Loevenbruck

Henri Loevenbruck et moi on a une relation qui n’en est pas une. Une fois, j’ai cherché à l’interviewer, du temps où je prenais contact avec les auteurs pour parler de leur bouquin. Je note au passage que les auteurs sont souvent sympa, ont du temps, et répondent volontiers, ce qui est chouette.
Premier contact donc, poli, j’envoie les questions, un peu cons, je l’avoue, je suis fan de Raphael Mezrahi et je déteste les questions trop sérieuses, parce que je trouve qu’on se prend trop la tête dans les émissions littéraires (c’est d’ailleurs pour ça que je suis fan … Lire la suite

[LE TRUC À SAUVER] Flashback – Dan Simmons

À l’heure où tout le monde vlog, montre sa trombine sur Youtube, cherche les likes et les partages, je poursuis à l’écrit, me radicalisant même, en proposant un nouveau thème intitulé : « Le truc à sauver ».
Parce que oui, on va pas se mentir, tous les livres ne sont pas bons à lire. Autant certains relèvent du met raffiné que l’on s’offre un soir de réussite social, entouré par de bons amis aux mots fins et aux idées de gauche, autant parfois, ça sent un peu le caca de chien écrasé sur un trottoir un soir humide.
Donc, … Lire la suite

Tokyo Vice – Jake Adelstein – Candide chez les Yakuzas

Jake Adelstein n’est pas un mec bien. C’est un égocentrique, un opportuniste, un menteur, parfois un profiteur, parfois un inconscient, parce que pour lui, tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins. Par ailleurs, c’est un homme qui aime bien raconter sa vie, se raconter, se mettre en scène, et montrer qu’il a de la chance, de l’abnégation et du talent…

Et du talent, il faut bien reconnaitre qu’il en a.

Ce qui le rend, en plus, agaçant.

Premier point, Jake existe : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jake_Adelstein

Second point, son livre existe également : 

4e de couverture : 

« Quand Jake Adelstein … Lire la suite