#allsinners – Markus Krasnov

Le dossier : Markus Krasnov

– Scène 1 –

Inspection matinale. Puis le calme. Repos. Le maton frappe les barreaux. Il lance: « Markus, visite conjugale. »
Mon colloc de cellule me lance un regard froid. Il sait que j’ai pas de femme. Pas plus que lui. « J’arrive. »
Le maton attend. Vrombissement électrique. La porte se déverrouille. Puis il insère la clef. Vieille. Grosse.
Cliquetis métallique. Il ouvre la porte. « Après-toi ». Il me surveille. Et sourit. Il se fout de moi.
Fonctionnaire de merde. A 45 ans, j’en ai vu d’autres. Surtout en Russie. Les matons … Lire la suite

Où trouver les maisons d’édition de blanche

« Oui, c’est bien moi, RL. Robert. Bibi pour les intimes. Vous avez terminé votre manuscrit ? Vous le trouvez sensass ? Laissez-moi en juger…
A vous voir, je parie que devenir écrivain est votre ambition, votre rêve, votre légende personnel hein ! Oui. Classique. Vous connaissez les chiffres ? Vous savez que je ne publie qu’un gus par an, et encore, que s’il couche avec moi. Vous êtes charmant d’ailleurs. Mais bref. Passons aux choses sérieuses. C’est quoi votre titre ? Ah oui. Pas vendeur ça. Et votre truc, ça parle de quoi ? Ah oui. Pas vendeur non … Lire la suite

Comment faire et vendre ses ebooks

ebook2Le monde se divise en deux catégories : ceux qui travaillent, et ceux qui profitent du travail des autres (et c’est pas la dernière crise économique qui me prouvera le contraire).
J’appartiens à la seconde catégorie. Je n’ai pas honte de le dire : sur cette planète, il existe nombre d’humains qui sont plus intelligents, plus brillants, plus talentueux et plus courageux que moi. Et c’est tant mieux.
Aujourd’hui, je salue le courage de jean-claude Dunyach. Nous ne sommes pas encore amis (je viens tout juste de le poker sur fb), mais j’ai un profond pour lui, pour son travail, … Lire la suite

#allsinners – Mon Making of

Jour J+3
11h29. Dernier jour de participation pour ma part. Je dois conclure. Du coup, je suis un peu frustré : la fin risque de faire un peu expédiée. En même temps, je ne me vois plus suivre un tel rythme encore longtemps. Non pas que ce soit désagréable, c’est juste crevant et la qualité de ce qu’on écrit s’en ressent.
Mon objectif est donc :
– mettre mes personnages à l’abri,
– trouver une fin ou un épilogue satisfaisant.
J’ai sciemment fait intervenir les personnages dans ses situations un peu plus sombres, pour ne pas que le lecteur oublie … Lire la suite

Premiers retours sur CeltX

Avertissements :
– Ce n’est pas un truc porno (adolescent, retourne à tes devoirs !),
– Ce n’est pas un jdr Celte qui se passerait dans la Matrix… (rôliste invétéré, je sens ta déception),
– J’ai une mémoire de poisson rouge (vous êtes qui d’ailleurs ?),
– Je suis bordélique,
– Je brainstorme beaucoup avant décrire,
– Je n’ai que trois jours d’utilisation avec ce logiciel (geek hardcore, retourne à tes compilations de noyaux).

A titre d’exemple, un brainstorm normal pour moi :

Photo du 04-01-13 à 13.55(oui, oui, j’écris à l’envers)

Un fois pris en considération ces éléments, nous pouvons attaquer la bête.… Lire la suite

Auteur, mais que cherches-tu dou dou dis donc ?

CenterEn fin d’article précédent, le brillant auteur de ce blog écrivait en toute sincérité – attention je m’autocite car j’aime ce que j’écris, si si – : « Il reste quelques qualités requises et un objectif illusoire qui lui donne une raison de vivre (être édité, écrire un best-seller, ou, encore plus pire, être aimé – nous y reviendront dans une prochaine session littéraire). »
Nous y sommes ! Intéressons-nous aux objectifs illusoires !

— Générique de début ! —
(imaginez une musique entrainante, quelques images incompréhensibles qui se succèdent, mais dans un ordre qui laisse penser que si, … Lire la suite

Auteur, c’est ton Destin ?

Psychiatrist-300x257Pour le commun des mortels, un auteur est un mec qui écrit. Que nenni, un auteur n’est pas que ça : réduire ce qu’il est à sa face productive, est aussi réducteur que dire qu’un employé de Mittal est un chômeur. Ce n’est pas suffisant.
Un auteur, un écrivain, un writer, un conteur littéraire, bref un ouvrier du traitement de texte, c’est d’abord et avant tout un destin ! UN DESTIN ! Oui, l’auteur est destiné à le devenir, tout comme le chewing-gum est destiné au dessous de table. Pour cela, l’auteur né de nuit, très important la nuit, et … Lire la suite

YRLAN : l’origine des relecteurs de combat

J’attendais l’auteur avec une certaine anxiété. J’avais passé la nuit à relire son tapuscrit, et j’avais rayé de rouge presque une phrase sur deux. Tout y étais passé : un déchainement de fautes d’orthographe, de grammaire, des explosions de mauvaises utilisations du vocabulaire, des MDs à profusion, des salves de X2, X3, tant et si bien qu’à la fin, j’en avais les yeux qui pleuraient du sang.
Pour m’en remettre, j’avais utilisé mon unique Kata (pas marrant) : la bière.
Assis donc sur une chaise trop étroite pour mon plat fessier, devant une table minuscule que les parisiens trouvent suffisante … Lire la suite

Ai-je le droit d’écrire ?

Les auteurs en devenir ne se posent jamais la question, et pourtant, avant de massacrer la grammaire, de violer les champs lexicaux, d’exploser la narration comme un expandable en rûte, il peut s’avérer utile de se questionner sur la chose : ai-je le droit d’écrire ? Bien sûr, on ne parle pas ici d’écrire sur un chèque ni d’envoyer une carte de bons vœux à votre grand maman dont vous attendez l’héritage avec impatience ; ni de savoir si l’on a le droit d’écrire au stylo plutôt qu’au clavier, non, il s’agit de savoir si TU es COMPÉTENT en la … Lire la suite

La tour Folkstrom – Jeff Balek

Ayé ! J’ai encore lu un auteur vivant ! Ni une ni deux, j’en profite pour l’interviewer. ! C’est plus pratique pour les interviews : une fois mort il faut une table, un truc bizarre avec l’alphabet dessus et un machin en pointe, en un mot, c’est compliqué.

Biographie officielle :
« Jeff Balek est né en 1965 et vit à Paris. Il a effectué divers boulots, de la grande distribution à la publicité en passant par le milieu du X. »

STOOOOOOP !
Dans le X ? On peut pas dire qu’on le sent dans tes textes… Mais on … Lire la suite