Où trouver des AT pour les auteur de SFFFH

1 – Qui qui publie des nouvelles (honteux copié collé du blog de Eric Nieudan à retrouver : ici)

« La revue Galaxies et son fanzine annuel Géante Rouge publient de la science-fiction au sens large depuis de nombreuses années. Leurs sommaires accueillent autant les auteurs francophones qu’étrangers. Lisez cet article pour les détails pratiques.

Bifrost, la vénérable revue du Bélial’, accepte les textes de littérature de l’imaginaire avec une préférence pour la science fiction. En revanche, il faut les leur envoyer par la poste. On peut aimer la science-fiction sans vouloir la vivre au quotidien. Conditions d’envoi Lire la suite

Où trouver les maisons d’édition de blanche

« Oui, c’est bien moi, RL. Robert. Bibi pour les intimes. Vous avez terminé votre manuscrit ? Vous le trouvez sensass ? Laissez-moi en juger…
A vous voir, je parie que devenir écrivain est votre ambition, votre rêve, votre légende personnel hein ! Oui. Classique. Vous connaissez les chiffres ? Vous savez que je ne publie qu’un gus par an, et encore, que s’il couche avec moi. Vous êtes charmant d’ailleurs. Mais bref. Passons aux choses sérieuses. C’est quoi votre titre ? Ah oui. Pas vendeur ça. Et votre truc, ça parle de quoi ? Ah oui. Pas vendeur non … Lire la suite

Comment faire et vendre ses ebooks

ebook2Le monde se divise en deux catégories : ceux qui travaillent, et ceux qui profitent du travail des autres (et c’est pas la dernière crise économique qui me prouvera le contraire).
J’appartiens à la seconde catégorie. Je n’ai pas honte de le dire : sur cette planète, il existe nombre d’humains qui sont plus intelligents, plus brillants, plus talentueux et plus courageux que moi. Et c’est tant mieux.
Aujourd’hui, je salue le courage de jean-claude Dunyach. Nous ne sommes pas encore amis (je viens tout juste de le poker sur fb), mais j’ai un profond pour lui, pour son travail, … Lire la suite

Premiers retours sur CeltX

Avertissements :
– Ce n’est pas un truc porno (adolescent, retourne à tes devoirs !),
– Ce n’est pas un jdr Celte qui se passerait dans la Matrix… (rôliste invétéré, je sens ta déception),
– J’ai une mémoire de poisson rouge (vous êtes qui d’ailleurs ?),
– Je suis bordélique,
– Je brainstorme beaucoup avant décrire,
– Je n’ai que trois jours d’utilisation avec ce logiciel (geek hardcore, retourne à tes compilations de noyaux).

A titre d’exemple, un brainstorm normal pour moi :

Photo du 04-01-13 à 13.55(oui, oui, j’écris à l’envers)

Un fois pris en considération ces éléments, nous pouvons attaquer la bête.… Lire la suite

Auteur, mais que cherches-tu dou dou dis donc ?

CenterEn fin d’article précédent, le brillant auteur de ce blog écrivait en toute sincérité – attention je m’autocite car j’aime ce que j’écris, si si – : « Il reste quelques qualités requises et un objectif illusoire qui lui donne une raison de vivre (être édité, écrire un best-seller, ou, encore plus pire, être aimé – nous y reviendront dans une prochaine session littéraire). »
Nous y sommes ! Intéressons-nous aux objectifs illusoires !

— Générique de début ! —
(imaginez une musique entrainante, quelques images incompréhensibles qui se succèdent, mais dans un ordre qui laisse penser que si, … Lire la suite

Auteur, c’est ton Destin ?

Psychiatrist-300x257Pour le commun des mortels, un auteur est un mec qui écrit. Que nenni, un auteur n’est pas que ça : réduire ce qu’il est à sa face productive, est aussi réducteur que dire qu’un employé de Mittal est un chômeur. Ce n’est pas suffisant.
Un auteur, un écrivain, un writer, un conteur littéraire, bref un ouvrier du traitement de texte, c’est d’abord et avant tout un destin ! UN DESTIN ! Oui, l’auteur est destiné à le devenir, tout comme le chewing-gum est destiné au dessous de table. Pour cela, l’auteur né de nuit, très important la nuit, et … Lire la suite

Ai-je le droit d’écrire ?

Les auteurs en devenir ne se posent jamais la question, et pourtant, avant de massacrer la grammaire, de violer les champs lexicaux, d’exploser la narration comme un expandable en rûte, il peut s’avérer utile de se questionner sur la chose : ai-je le droit d’écrire ? Bien sûr, on ne parle pas ici d’écrire sur un chèque ni d’envoyer une carte de bons vœux à votre grand maman dont vous attendez l’héritage avec impatience ; ni de savoir si l’on a le droit d’écrire au stylo plutôt qu’au clavier, non, il s’agit de savoir si TU es COMPÉTENT en la … Lire la suite

Où écrire ou quelle stratégie géographique utiliser ?

On imagine que l’auteur muni d’un clavier, avec un écran, ou d’un stylo, avec du papier, peut travailler où bon lui semble. Pour preuve : beaucoup d’auteurs possèdent un vrai travail, ils écrivent donc durant la pause du midi à leur bureau, sur leur chantier ou dans une salle de sport qui leur sert d’excuse (j’écris pas chef, je m’entretiens !).
Comme nous l’avons vu dans un article précédent, si un écrivain se doit choisir l’heure à laquelle écrire, il doit également sélectionner le lieu. Ça peut paraître anodin, mais l’endroit à de l’importance : on ne s’immerge pas, on … Lire la suite

Quand écrire ou quelle stratégie temporelle utiliser ?

Un auteur qui se décide à passer à l’acte doit se poser la question suivante : « Quand vais-je écrire ? ». La question peut paraitre simple, mais elle ne l’est pas : vaut-il mieux travailler le matin, devant un bon café, le midi, devant un bon café, le soir, devant un bon café, ou la nuit, devant un bon café ?

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à chaque moment de la journée correspond un type d’écriture, et donc, un type d’écrivain.

Commençons ce tour d’horizon littéraire par le matin, et suivons une chronologie… chronologique.

1/ Le matin

C’est un … Lire la suite

Avec quel style vais-je écrire ou l’art de choisir sa technique de ninja !

Un auteur doit réfléchir deux secondes avant d’écrire sur le « Comment vas-je raconter cette histoire ? » ou encore « Avec quel style vais-je écrire ? ». Choisir un style, c’est faire appel à des milliards d’années d’écritures, c’est se référer aux grands maitres ancestraux, c’est apprendre leurs techniques, les comparer et les faire siennes, pour choisir la plus adéquate au récit qui va être écrit. Ce n’est pas rien. Faisons le point autour de quelques questions non-exhaustives.

1/ Le point de vue : qui va raconter quoi ?

Lorsque vous vous retrouverez devant votre clavier, votre page … Lire la suite